Institut Confucius de Montpellier

蒙彼利埃孔子学院

Printemps des poètes

En partenariat avec la  

et avec la complicité de Flora Boillot, attachée culturelle au consulat de France à Chengdu

Cette année le Printemps des Poètes à Montpellier aura une coloration sichuanaise très forte puisque nous commencerons à célébrer le quarantenaire du jumelage entre Montpellier et Chengdu !

Pour cette occasion, nous vous avons concocté un programme spécial avec des lectures bilingues de poèmes de poètes de Chengdu, une carte blanche à un poète calligraphe natif de Chengdu et installé à Montpellier Sun Shan Shan ainsi que des lectures de poèmes croisés par des poètes de Chengdu (virtuellement présents à Montpellier ) et de Montpellier. Pour que le plaisir soit complet, les poésies seront accompagnées à la cithare chinoise par l’artiste Sissy Zhou.

Le Printemps des poètes à Chengdu, le 27 mars, présentera trois poètes montpelliérains au public: Anne-Marie Jeanjean, Jacques Guigou et Michaël Glück dont les poésies sont traduites par Chen Shucai.

Les poètes de Chengdu:

Tous les poèmes sont traduits en français par Chantal Chen-Andro.

Yu Youyou/余幼幼

Yu Youyou est née dans la province du Sichuan en 1990 et vit actuellement à Chengdu. Elle a commencé à écrire de la poésie en 2004 et a publié des recueils de poèmes : 7 années (2012), Je suis l’appât (2016), My Tenantless Body (publié au Royaume-Uni en 2019), Il ne peut pas le vent (2019), Demi-personne (2019), Against Body (publié par la maison d’édition de l’Université chinoise de Hong Kong). En 2021,  elle a publié son nouveau recueil de poèmes le chat est un nuage et un recueil de nouvelles No cats. Elle a collaboré avec  des metteurs en scène, des musiciens et des photographes dans  différentes disciplines artistiques. Ses œuvres ont été traduites en anglais, coréen, russe, français, japonais et suédois.

 

Li Wanfeng / 李万峰

 Né dans le district de Nanxi (Province du Sichuan) en 1989, Li Wangfeng est poète et critique d’art. Il vit à Chengdu.. Il est l’auteur de nombreux recueils de poésies, parmi lesquels: EclaircissementX oreilleFleur de pêche etc.  Selon lui, la poésie doit s’appréhender comme un tout et implique autant de questions que possible, permettant aux choses les plus compliquées de se construire ou d’être représentées. Depuis peu, il s’intéresse à la relation singulière entre l’art et les individus et contribue aux rubriques « Les chroniques des jeunes collectionneurs » et « Température de la ville ».

Zhai Yongming / 翟永明

Originaire du Henan, ZHAI Yongming est née en 1955 à Chengdu au Sichuan. En 1980 elle est diplômée de l’université technologique d’électronique de Chengdu. Elle commence à publier de la poésie en 1981. En 1985 paraît la suite de poèmes Femmes, œuvre qui connaît un grand retentissement, qualifiée d’œuvre pionnière et représentative de la littérature « féminine » en Chine. En 1990, elle se rend aux USA, en 1992 elle est de retour en Chine où elle se consacre de nouveau à l’écriture poétique, faisant évoluer son style. Elle a longtemps habité à Chengdu où elle avait ouvert en 1998 le bar littéraire « Nuit blanche », lieu devenu célèbre en Chine pour les diverses manifestations littéraires et artistiques qui s’y sont déroulées. S’y est tenu le 22 avril 2009 le « Printemps des Poètes en Chine », réunissant des poètes français et des poètes de Chengdu. Ses œuvres sont traduites en anglais, allemand, japonais, hollandais, français. Elle est venue en France  en 1997 et en 2015 dans le cadre de la « Biennale internationale des poètes en Val-de-Marne et en 2004 à la Rochelle dans le cadre de l’année de la Chine en France. Elle a obtenu plusieurs prix de poésie dont le « Ceppo Pistoia » en Italie (2012) et, la même année, le prix de traduction du « 31st Annual Nothern California Book »,  en 2013 le « Prix du meilleur écrivain » décerné dans le cadre du Treizième Grand prix des médias pour la  littérature en langue chinoise. Elle réside actuellement à Pékin Elle compte parmi les meilleures femmes poètes de la Chine contemporaine. Elle écrit aussi des scénarios de films et pratique la photographie.

Les poètes de Montpellier:

Jacques GIGOU

Né en 1941 dans une famille de Vauvert (Gard), Jacques Guigou n’a pas cessé d’être habité par la nécessité d’intervenir dans les contradictions de l’histoire par le faire et par le dire. Après un doctorat de sociologie, il mène une carrière universitaire en sciences de l’éducation (Nancy 1965, Algérie 1967, Grenoble 1971, Montpellier 1991, professeur émérite 2009). Auteur de plusieurs ouvrages critiques sur les aliénations dans la société d’après 1968, il a créé les éditions de l’Impliqué et anime une revue, Temps critiques. L’intervention n’est pas chez lui opposée à la contemplation du monde ni à la non moins persistante nécessité de chanter la joie d’y participer. Depuis les années 1970, il écrit ce qu’il espère être de la poésie, car de celle-ci nous pouvons tout au plus soupçonner la réalité, comme le rappelle René Char dans son Éloge d’une soupçonnée. En 2018, L’Harmattan, a publié Avènement d’un rivage, son vingtième recueil. En 2020, Poésie complète rassemble l’ensemble de sa poésie. Les nombreux récitals et lectures auxquels il participe sont pour lui moments de partage des voix primordiales.
Il vit à Montpellier d’où il rejoint fréquemment, « ce littoral dont le nom est un passage », pour y guetter l’heure où « les sèves des syllabes sont sur le point de surgir ».

Anne-Marie JEANJEAN

Son écriture  est protéiforme, toute frontière de genre mise à mal : théâtre, nouvelles, graphisme/papier / toile, vidéo, livres d’artiste… soit un parcours personnel se dessinant au fur et à mesure des expérimentations multiples, des rencontres étonnantes que les textes anciens, classiques, d’ici et d’ailleurs, ou « expérimentaux » apportent.

Invitée aux  manifestations dédiées à la poésie, elle a de 1976 à 1992 édité et co-dirigé, la revue de création Textuerre, publié plus d’une trentaine d’ouvrages  (dont le dernier, SANS brise-lames, Ed. L’Harmattan) et dans de nombreuses revues dont récemment, Nuire N° 8 consacré à l’écriture visuelle éditée par André Robèr, Bacchanales N°66 numéro dirigé par Jean-Pierre Bobillot, ainsi que Offerta Speciale (Italie) et Xing Xing (Shengdu), Otolith, … Elle crée en 1997 sa collection Tardigradéditions pour approfondir la question écriture et visualité avec d’autres artistes. Elle s’intéresse particulièrement à la culture de la Chine.

Michaël Glück

Naissance le 10 juin 1946 à Paris. Écrivain, poète, dramaturge et traducteur. Collaborations artistiques: théâtre, danse, marionnettes, arts plastiques, musique, cinéma, vidéo.Est traduit une dizaine de langues.

Vit encore, sans pronostic. Ecrit, écrit, et encore… Persiste et signe

 

Sun Shanshan

Professeur, peintre et calligraphe, est spécialiste de la poésie chinoise du VIIIème siècle.

Arrivé en France en 1993, il a enseigné en tant que Maître de conférence au Département de Chinois de l’Université Paul Valéry Montpellier III.

En 1997 il ouvre son Institut de Calligraphie et de Peinture chinoises dans l’écusson à Montpellier.

 

ENTREE LIBRE – Respect des règles sanitaires en vigueur

Date

24 mars 2022
Expiré!

Heure

7:00 pm - 8:30 pm
Maison de la Poésie Jean Joubert

Lieu

Maison de la Poésie Jean Joubert
Montpellier
Catégorie
QR Code
Top