Institut Confucius de Montpellier

蒙彼利埃孔子学院

Impressions chinoises – littérature jeunesse

En partenariat avec le réseau des médiathèques 

 

A la découverte de la littérature jeunesse chinoise dans les médiathèques à partir du 12/01 à Emile Zola, du 13/01 à Victor Hugo et du 18/01 à Françoise Giroud (Castries) !

Cette exposition, créée pour le salon du livre de Francfort, rassemble plus de 200 albums de littérature jeunesse chinois, en langue originale chinoise. Les albums sont proposés en libre consultation aux lecteurs qui peuvent les feuilleter à leur guise, et essayer d’en deviner le contenu.

Une douzaine d’albums ont été traduits en français et sont donc proposés dans les deux langues. Un livret d’exposition permettra au public de jouer et de tester ses connaissances en lisant les ouvrages dans les médiathèques Emile Zola et Françoise Giroud (Castries).

Enfin, la sélection d’albums chinois est complétée par plus de 80 albums en français publiés ces dernières années en France autour de la culture chinoise, traduits ou écrits en français.

Les ouvrages s’adressent aux enfants de 3 à 10 ans environ, et abordent de très nombreux thèmes de la vie quotidienne en Chine : vie familiale, école, fêtes, nature et animaux, cultures régionales, contes et légendes… la variété des formats et des traitements graphiques invite à la découverte et à la curiosité.

L’exposition propose également des éléments de décoration et d’ambiance autour de l’enfance chinoise tels des vêtements ou jouets.

Différentes activités autour de l’exposition sont proposées au public pour mieux comprendre certains aspects de la culture chinoise. Ainsi sur les trois médiathèques accueillant l’exposition, le public pourra participer à des activités sportives telles que le giqong ou le taichi, s’initier à la calligraphie, apprécier les sonorités des histoires lues en français et chinois, découvrir des films chinois, jeux de société et jeux vidéos chinois. Le public aura également le privilège de découvrir un auteur et illustrateur très célèbre, CHEN Jiang Hong !

Petite histoire chinoise des albums illustrés:

En 1922 apparait en Chine le magazine « Un monde d’enfants », édité par Commercial Press. Le magazine propose des « histoires illustrées » : les albums illustrés font leurs premiers pas en Chine.

Les bandes dessinées ou 连环画 (lián huán huà), devenues très populaires à partir des années 1940, contribuent également de manière importante au développement de la littérature illustrée chinoise. De nombreuses bandes dessinées utilisent les techniques traditionnelles chinoises : peinture à l’encre, papier découpé, gravure…

Certains albums de cette période ont été traduits et publiés dans de nombreuses langues, comme le célèbre San Mao, petit personnage créé par Zhang Leping, figure aussi populaire en Chine que Tintin sous nos latitudes. Pas de dialogues, ni de légendes dans ces bandes destinées à une population encore largement analphabète. Le succès est immédiat, San Mao est même porté à l’écran en 1948.

La révolution culturelle marque un coup d’arrêt brutal au développement des albums illustrés, essentiellement consacrés à la propagande politique, jusqu’à la fin des années 1970.

Jusqu’aux années 2000, la littérature pour enfants en Chine est très largement dominée par les albums étrangers traduits en chinois. La Chine est ainsi le premier acheteur de droits pour la littérature jeunesse française.

On observe aujourd’hui l’émergence d’une littérature de jeunesse chinoise portée par une nouvelle génération d’artistes peintres, d’illustrateurs et d’auteurs qui renouvellent le genre, à travers des styles graphiques qui empruntent souvent au patrimoine culturel chinois.
Ces albums chinois trouvent aujourd’hui un public au-delà de leurs frontières et invitent les enfants du monde entier à partir à la rencontre de la culture chinoise contemporaine.

Date

12 janvier 2022 - 6 février 2022
Ongoing...

Heure

Toute la journée
QR Code
Top